A.N.O.

  Association Nationale d'Oenographilie

Les vins du monde

 

 

 

                                             L'Albanie

 

 

 

La viticulture en Albanie s'est développée dès le huitième siècle sur la base de cépages autochtones qui avaient résisté à l'ère glaciale. Les vins d'Illyrie furent célèbres sous l'empire romain et ne perdirent leur réputation qu'à partir de la conquête turque. Ils sont de nos jours en pleine renaissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

                             Baptistère paléochrétien de Butrint                                                                           Vendanges à Berat

 

 

RÉGIONS VITICOLES

 

L'Albanie est actuellement divisée en quatre grandes régions viticoles en fonctions de ses terroirs. La première est la plaine côtière, d'une altitude maximale de 300 mètres. Elle inclut les villes de Tirana, Durresi, Shkodra, Lezha, Lushnja, Fier, Vlora et Delvina. Vient ensuite la région vallonnée qui s'étage entre 300 et 600 mètres et qui comprend Elbasan, Kruje, Gramsh, Berat, Permet, Librazhd et Mirdita. La troisième région viticole est un piémont dont l'altitude varie entre 600 et 800 mètres ; là se situent les villes de Pogradec, Korça, Leskovic et Peshkopi. La quatrième région est quant à elle située sur la partie montagneuse, le vignoble est cultivé jusqu'à 1000 mètres, il prospère sur des sols argilo-siliceux de profondeurs et d'expositions variées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   Vignobles à Cerkovine                                Bouteille de Sheshi Zi                            Etiquette

 

 

                               

************

 

 

                                     

                                         

                                        L'Algérie

                                     

 

En 1961, l'Algérie, alors département français, produisait 16 millions d'hectolitres de vin pour 360 000 hectares de vignobles. De nos jours, elle occupe une place plus que lointaine dans le palmarès des pays producteurs de vins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vignoble restant se situe pour l'essentiel dans les régions d'Oran et d'Alger. Avec 60% de la production, les vins rouges, issus entre autres des cépages cinsault, carignan et grenache, sont majoritaires face aux blancs, élaborés à partir des cépages clairette, ugni-blanc et macabéo. Actuellement, le vignoble algérien compte sept appellations contrôlées : aïnbessem-bouïra, coteaux du Zaccar, médéa, coteaux de Mascara, coteaux de Tlemcen, dahra et monts du Tessalah.

En général fortement alcoolisés, les vins rouges, et singulièrement ceux de l'appellation coteaux de Mascara, séduisent par leur corps et leur souplesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        Vendanges à El-Medhi                                           Pressurage de la vendange, en 1909, à Oran